Menu
Communiquer avec un conseiller

C'est arrivé à un entrepreneur près de chez vous

Après la pluie vient les travaux…

Chaque printemps arrive avec son lot d’inondations. On croyait bien que celles survenues aux abords de la rivière Richelieu en 2011, causées par le débordement du Lac Champlain, qui avaient touché près de 3 000 foyers étaient l’un des pires épisodes recensés.

Voilà que six ans plus tard, le printemps 2017 arrive en force avec des inondations majeures généralisées sur le territoire québécois. Il suffit d’ouvrir la télévision, la radio ou les réseaux sociaux pour entendre parler de ce sujet.

Bien que pour 2017, il soit encore trop tôt pour comptabiliser le nombre de bâtiments touchés, il n’en demeure pas moins que ce type de catastrophe naturelle requiert l’intervention des entrepreneurs en construction.

D’ailleurs, on se souviendra de 2011, où plusieurs « entrepreneurs improvisés » en ont bien profité. Pour certains propriétaires, la reconstruction qui devait être la lumière au bout du tunnel a fait place à une pénombre de plus en plus sombre. Des travaux bâclés, improvisés, mal exécutés et surtout onéreux ont causé bien des déceptions et du désespoir.

À la suite des évènements actuels, plusieurs d’entre vous auront à répondre à la demande. D’ailleurs, c’est ce qui commence à se passer. Marcel, entrepreneur spécialisé en rénovation a déjà reçu quelques appels pour reconstruire des sous-sols qui ont été inondés. Bien que Marcel compte plusieurs années d’expérience derrière le marteau, la situation est particulière, ce n’est pas qu’un simple dégât d’eau, c’est un lac dans une maison!

Pour bien faire les choses et assurer des travaux permanents de qualité, Marcel s’est informé auprès du Service technique de l’APCHQ. Ainsi, il a reçu certaines lignes directrices qui pourront lui être utiles pour bien mener à terme ses récents contrats sans soucis.  

Tout d’abord, il s’est associé avec un expert en décontamination. Dû à la gravité des inondations survenues dans les résidences qu’il doit reconstruire, il vaut mieux ne pas prendre de chance et procéder à un nettoyage complet et efficace des zones affectées par un spécialiste. Lequel confinera la zone à décontaminer, la mettra en pression négative et agira selon l’un des protocoles reconnus, comme le Protocole de New York, celui de la SCHL ou tout autre jugé approprié à la situation.

Une fois le nettoyage et la décontamination effectués par le spécialiste, Marcel se pense enfin prêt à passer à la reconstruction, le temps presse puisqu’il a plusieurs contrats. Cependant, il lui a été conseillé d’attendre que les matériaux aient séchés adéquatement avant d’entreprendre les travaux. Cela évitera que les nouveaux matériaux installés subissent les conséquences de l’humidité restée trappée dans les matériaux existants n’ayant pas été retirés puisqu’ils étaient encore en bon état.

Les matériaux non poreux comme les métaux, les vitres ou les plastiques rigides peuvent être nettoyés, il n’est pas nécessaire de les remplacer. Le bois structural et le béton, considérés comme étant des matériaux semi-poreux, pourront aussi être nettoyés, s’ils sont en bon état structural.

Toutefois, les matériaux qualifiés de poreux comme le gypse, l’isolant et les tuiles de plafond acoustiques devront être retirés avec soins en les plaçant dans des sacs scellés pour éviter de propager les spores de moisissures, jetés et remplacés. De plus, toute zone où un nettoyage ou un dégarnissage est effectué devra excéder de 6 po (15 cm) l’étendue de la contamination. Évidemment, les matériaux servant à la reconstruction devront être secs et neufs.

Bref, il peut être tentant de s’improviser expert en rénovation lors d’un cataclysme provoqué par mère Nature puisque la clientèle s’avère abondante. Cependant, bien que Marcel fût de bonne foi, s’il n’avait pas suivi les conseils qui lui ont été donnés, il se serait possiblement attiré des ennuis à la suite des travaux de reconstruction (matériaux humides, décontamination inadéquate, reconstruction hâtive, etc.).

Dans de tels cas, la vigilance et la rigueur des étapes sont primordiales pour éviter une pluie de conséquences houleuses.

Maison dans l'eau

Besoin de précision ?

Communiquez avec un de nos conseillers pour obtenir plus de détails.

Joindre un conseiller

Dernière actualité

Calculatrice de taxes : un outil simple et efficace

17/08/2017

Calculez le remboursement de taxes de l'achat d'une maison neuve rapidement avec la calculatrice de taxes de l'APCHQ. 

En savoir plus