Menu
Joindre un conseiller

5 erreurs à éviter dans les travaux de rénovation

À moins d'avoir le temps et les compétences pour le faire vous-même, fort est à parier que vous confierez vos travaux à un entrepreneur. Afin que tout se passe bien, voici les cinq erreurs à éviter :

1. Ne pas budgéter

Il s’agit d’une erreur courante. Mais pourquoi faire un budget? Eh bien, pour quantifier par écrit ce que vous voulez faire et ainsi éviter les trop nombreux « tant qu'à y être » qui augmentent rapidement la facture.

Astuce : Mettez de côté entre 5 % et 10 % du montant total de votre budget en cas d'imprévus. Ainsi, vous ne serez pas pris au dépourvu!

2. Ne pas signer de contrat

Les « entrepreneurs » qui évitent comme la peste les contrats sont bien souvent des « bricoleurs du dimanche » qui n'ont pas de licence et qui demandent en plus d'être payés au noir. En cas de problème, ces bricoleurs auront pris la poudre d'escampette et il vous sera difficile, voire impossible, de les retrouver.

Un entrepreneur ayant sa licence à la Régie du bâtiment du Québec (RBQ), lui, vous soumettra un contrat, car il est autant dans son intérêt que le vôtre d'avoir une entente conclue en bonne et due forme.

3. Se fier uniquement au prix

Nous recommandons toujours aux consommateurs de demander au moins trois soumissions, question de comparer et choisir l’entrepreneur qui convient le mieux. Bien que ce soit un critère important, il ne faut pas se fier qu’au prix. L'entrepreneur a-t-il reçu des plaintes à l'Office de la protection du consommateur? Connaissez-vous des proches qui ont déjà fait affaire avec lui? Est-il membre d'une association en construction? Est-ce que sa licence RBQ est toujours valide?

4. S'improviser soi-même coordonnateur des travaux

Vous avez engagé un entrepreneur, mais vous tentez de gérer le déroulement des travaux. Grave erreur! En agissant ainsi, vous nuisez au travail de votre entrepreneur et risquez que des travaux soient faits en double, gonflant ainsi votre budget initial. C'est l’entrepreneur l'expert, ne l'oubliez pas!

5. Ne pas garder un contact régulier avec votre entrepreneur

D'un autre côté, ne pas donner signe de vie entre le début et la fin des travaux n'est pas mieux. Sans tenter d’agir comme un « chef d'orchestre », allez voir périodiquement l'avancement des travaux et posez-lui vos questions. Vous augmenterez ainsi les chances que les travaux soient réalisés selon vos désirs.

Besoin de précisions ?

Communiquez avec un de nos conseillers pour obtenir plus de détails.

Joindre un conseiller

Dernière actualité

Ayez des solutions à portée de main pour performer au quotidien

19/10/2017

Les fiches techniques du Service technique de l'APCHQ sont l'outil de référence par excellence pour tout entrepreneur averti! Consultez l'ensemble des fiches dès maintenant!

En savoir plus