Menu
Joindre un conseiller

Pour éviter les chicanes de clôture…

Vous prévoyez ériger une clôture autour de votre résidence? Sachez éviter les chicanes de clôture en suivant ces quelques principes.

Vérifiez la réglementation

Depuis 2007, la Loi sur la sécurité des piscines résidentielles impose une clôture (enceinte) autour de tout terrain comprenant une piscine et depuis 2010, un règlement impose aussi une clôture directement autour de toute piscine creusée ou semi-creusée. La clôture est une question de sécurité : elle empêche les intrus d’entrer, mais aussi les enfants et les animaux de sortir. Toutefois, si vous cherchez plutôt l’intimité, des végétaux font tout aussi bien l’affaire et vous profiterez ainsi d’un horizon plus large, surtout en milieu urbain où les terrains sont plus petits.

Vérifiez la réglementation de votre municipalité la sur le sujet. Même si vous n’avez pas besoin d’un permis pour ériger une clôture, vous devez tout de même respecter la réglementation. Vous ne voudriez pas avoir à tout défaire et recommencer si le produit final ne correspond pas aux exigences de votre municipalité – qui varient beaucoup d’une ville à l’autre. La réglementation touche souvent à la hauteur et parfois aux matériaux que vous pouvez utiliser. Enfin, si vous détenez une copropriété divise, la déclaration de copropriété peut également imposer des balises à respecter.

Attention à la sélection de végétaux

Certaines espèces de végétaux sont à proscrire en milieu urbain pour leur grande dimension et leur système radiculaire étendu : l’arbre qui tombe chez le voisin, vous en êtes responsable, de même que les dommages causés par ses racines aux aménagements du voisin ou aux infrastructures municipales. Les grands coupables : les peupliers (ils ont tendance à pourrir), les saules et les érables argentés. Faites affaire avec un architecte paysagiste pour réaliser un tel aménagement. Celui-ci est tenu de vérifier la réglementation municipale, ce que ne fait pas nécessairement l’installateur.

Entre voisins

La clôture, bien qu’elle ait comme principale fonction de délimiter votre terrain de celui du voisin, devrait être synonyme de bon voisinage. Lorsqu’elle est implantée de votre côté de la ligne de propriété, vous en défrayez seul les coûts. Si, par contre, elle est située sur la ligne, elle est mitoyenne et vous devez vous entendre avec votre voisin pour le choix, le prix et l’entretien. Dans les endroits où le relief est accentué, c’est le propriétaire au haut de la pente qui doit s’assurer du bon soutènement du sol afin d’éviter l’érosion et l’éboulis en aval.

S’il faut abattre un arbre, il faut, dans certains cas, obtenir un permis de la municipalité qui en exige parfois le remplacement, à moins que l’arbre ne soit malade ou dangereux. Dans les secteurs patrimoniaux, on doit souvent remplacer par des arbres de bonne taille, ce qui fait grimper la facture. De même, avant de couper les branches de l’arbre du voisin, il faut demander sa permission.

Besoin de précisions ?

Communiquez avec un de nos conseillers pour obtenir plus de détails.

Joindre un conseiller

Dernière actualité

Changements apportés à la cote Qualité GCR pour 2018

13/12/2017

Garantie de construction résidentielle (GCR) a fait connaître des changements à sa cote Qualité qui entreront en vigueur en 2018.

En savoir plus